Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 mars 2015 2 03 /03 /mars /2015 21:18

La Vérité si je mens par (C. Rosenzwitt)

samedi 21 février 2015

CEUX QUI NOUS DIRIGENT !

Shabbat Shalom

« En parler, c’est déjà prendre position, participer! »

J’ai eu cette pensée forte aujourd’hui, c’est la raison de ce sujet qui pour moi sera le dernier sur la politique Française et les élus qui nous gouvernent, sur leurs magouilles aussi, et cela, dans tous les domaines. Il est vrai que le fait de parler de ces hommes, c’est un peu faire allégeance et démontrer que l’on prend position pour une cause ou pour une autre, pour une idée, que l’on défend un homme plutôt qu’un autre, un pouvoir, et là, nous avons tort, j’ai tort.

Qui sont donc ceux qui nous dirigent, qu’est devenu notre pays, notre police !

Nous avons vraiment à faire à des girouettes qui, suivant le vent, changent de direction, nos politiques sont comme le caméléon qui change de couleur pour mieux attraper ses proies ! Ces gens-là ne sont que des judas qui à la moindre faiblesse, retournent leur veste ! Ne dit-on pas que les paroles s’envolent et que seuls les écrits restent…. parfois, car il arrive que certains documents du genre compromettant disparaissent eux-aussi.

……………… à écouter,

Quand Hollande dénonçait le recours à l'article 49.3

http://www.dailymotion.com/video/x2hfidt_video-quand-hollande-denoncait-le-recours-a-l-article-49-3_news

Les girouettes de la France.

Manuel VALLS. La "girouette" sioniste vue E. Ratier.

« Par ma femme, je suis lié de manière éternelle à la communauté juive et à Israël, quand même ! » (Radio Judaïca, 17 juin 2011)

https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=S8Q3KtGMNcs

https://www.youtube.com/watch?v=3-LvQjC3PWo

…………. Quand la vérité blesse……

Les propos de Dumas sur Valls révulsent la classe politique.

« L’ex-ministre socialiste des Affaires étrangères a affirmé que Manuel Valls était « probablement » sous influence juive. Des propos qui « ne font pas honneur à la République », a rétorqué le Premier ministre. » et pourtant:

http://www.lesechos.fr/politique-societe/politique/0204162641202-les-propos-de-dumas-sur-valls-revulsent-la-classe-politique-1093785.php#

http://leschroniquesderorschach.blogspot.fr/2015/02/influence-juive-soumission-au-lobby.html#more

JUPPE………….ou l’incarnation même de l’hypocrisie.

« Juppé est l’incarnation même de la droite UMP : Rappelez-vous, il y a vingt ans, lorsqu’il était secrétaire général du RPR, il affirmait que l’Islam était incompatible avec la République, et que l’immigration causait un déficit colossal pour la France, aujourd’hui, il accuse les propos du FN et avoir toujours prôné le ‘social’. Pas étonnant qu’il est demandé de voter PS contre le FN dans le Doubs ! »

Pour ce monsieur qui veut se faire élire président, tout est question de la direction du vent !

Que dire de notre police acclamée un certain 11 Janvier et censée veiller sur le peuple, ses frontières (douanes) et sa sécurité ! Les affaires liées au 31 Quai des orfèvres ne sont que des petits arbustes qui cachent une grande forêt !

DROGUE : 100 000 euros découverts chez un complice présumé des deux policiers de Roissy.

https://fr.news.yahoo.com/lon-sait-larrestation-trafic-drogue-deux-policiers-%C3%A0-090742426.html

« Deux fonctionnaires de la police aux frontières (PAF) ont été interpellés, dimanche 25 janvier, à l'aéroport de Roissy (Val-d'Oise) dans le cadre d'une enquête portant sur un vaste trafic de drogue, dans laquelle dix personnes ont été placées en garde à vue. Francetv info récapitule ce que l'on sait de cette affaire.

Arrêtés avec 40 kilos de cocaïne

Les deux policiers ont été interpellés dimanche vers 11h30 alors qu'ils venaient de contrôler des passagers en provenance de Punta Cana, en République dominicaine. En poste depuis quelques années à l'aéroport de Roissy, ils ont été arrêtés en possession de deux valises qu'ils venaient de récupérer auprès des passagers contrôlés. Chaque valise contenait 20 kilos de cocaïne.

Les deux policiers de la PAF sont deux délégués syndicaux : un brigadier chef de 53 ans et un gardien de la paix de 35 ans. L'arrestation a eu lieu dans le cadre d'une commission rogatoire délivrée par un juge d'instruction parisien. Les deux hommes sont soupçonnés d'avoir facilité trois ou quatre livraisons de cocaïne ces derniers mois, selon les informations de France 3. En échange, ils auraient reçu plusieurs centaines de milliers d'euros, lors de l'arrivée en France des passeurs, venus de République dominicaine.

Une dizaine de gardes à vue

L'arrestation des policiers s'inscrit dans le cadre d'un coup de filet plus vaste, concernant une dizaine de personnes, toutes de nationalité française, qui ont été placées en garde à vue dimanche soir à Nanterre (Hauts-de-Seine) et Versailles (Yvelines).

Parmi les gardés à vue figure le commanditaire présumé du trafic, interpellé à Saint-Cloud (Hauts-de-Seine). Selon France 3, il aurait été grièvement blessé lors de l'intervention. Une source citée par l'AFP évoque une blessure par balle. Des proches du commanditaire et des deux policiers, dont leurs femmes et compagnes, ont également été arrêtés. »

« Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil »

‘Car il n'est rien de caché qui ne doive être découvert, rien de secret qui ne doive être mis au jour.’ …………. Marc 4 : 22

Terrorisme d’État: 42 attaques sous fausse bannière admises par leurs auteurs.

http://lesmoutonsenrages.fr/2015/02/16/terrorisme-detat-42-attaques-sous-fausse-banniere-admises-par-leurs-auteurs/#more-77672

Le temps du jugement est proche pour eux, et pour nous, de voir enfin la terre débarrassée de tous ces malfrats. Ce sera là, la justice de YHWH et notre délivrance.

‘Je mettrai fin à l'orgueil des puissants……. ils jetteront leur argent dans les rues, et leur or sera pour eux un objet d'horreur; leur argent et leur or ne pourront les sauver, au jour de la fureur de YHWH; Ils ne pourront ni rassasier leur âme, ni remplir leurs entrailles; car c'est ce qui les a fait tomber dans leur iniquité………. Je les traiterai selon leurs voies, Je les jugerai comme ils le méritent, et ils sauront que je suis YHWH.’ Ezéchiel 7

« Ce monde ne connaîtra la paix que lorsque l'impitoyable Justice divine balayera toutes les vermines de la surface de la terre. » Khaled.

‘Encore un peu de temps, et le méchant ne sera plus; tu regarderas le lieu où il était, et il aura disparu.’ ……… Psaume 37 : 10

‘Alors le fer, l'argile, l'airain, l'argent et l'or, furent brisés ensemble, et devinrent comme la balle qui s'échappe d'une aire en été; le vent les emporta, et nulle trace n'en fut retrouvée. Mais la pierre qui avait frappé la statue devint une grande montagne, et remplit toute la terre.’

………….. Daniel 2 : 35

La France n’est-elle pas, depuis des années déjà, devenue la plus grande poubelle du monde, avec ses villes, ses banlieues, ses quartiers, ses cités et ses zones de non droit ! L’esprit ‘Charlie’ ou l’esprit du 11 Septembre comme aime à le dire ‘Mou 1er’, n’aura duré que quelques heures. Mon sujet, intitulé ‘Le jour d’après’, reste éloquent !

Liste des quartiers sensibles de France où règnent la délinquance, les dealers, les armes et les islamistes… Les zones de non-droit !

http://www.europe-israel.org/2015/02/la-liste-des-quartiers-sensibles-de-france-ou-regnent-la-delinquance-les-dealers-les-armes-et-les-islamistes-les-zones-de-non-droit/

Pas facile de se faire une place dans ce monde pour vivre ou plutôt survivre, un monde rempli de mensonges, d’hypocrisie, de haine, d’arrogance et de mépris ! L’attitude de certains comme les supporters Anglais à l’égard d’une personne de couleur, démontre bien à quel point le racisme est toujours bien présent dans le cœur de l’homme qui malgré les apparences, ‘l’esprit Charlie’ n’a pas changé, bien au contraire, il est devenu encore plus méfiant, vulgaire, plus arrogant, et plus méchant.

Les actes racistes de supporters de Chelsea dans le métro parisien.

http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2015/02/18/des-supporters-de-chelsea-accuses-de-racisme-dans-le-metro-parisien/

Parlant de racisme, il y a quelques temps, les jeunes noirs ont subi les assauts meurtriers de la police locale, c’est à se demander à quoi sert la police, pourquoi on en est arrivé là, mais surtout, pourquoi l’Etat, le gouvernement, n’a rien fait et ne fait toujours rien !

Arrêtez le massacre !

« Depuis 2006, une centaine de jeunes Noirs sont tués chaque année par des policiers blancs. Le plus souvent sans raison. Et en toute impunité. La vague d'indignation suscitée aux États-Unis par l'abandon des poursuites contre les policiers blancs responsables de la mort de Michael Brown et d'Eric Garner, deux Africains-Américains non armés, ne retombe pas. Elle a culminé le 13 décembre avec des manifestations contre la violence policière à travers tout le pays. En particulier à Washington DC, où le cortège était conduit par le révérend Al Sharpton, et à New York, où au moins 25 000 personnes ont défilé dans les rues de Manhattan. »

http://www.jeuneafrique.com/Article/JA2815p050.xml1/

………. au Mexique,

Scandale sur les massacres de 43 étudiants par la police Mexicaine. (Début à la 43 éme mn)

http://mareplaytv.fr/complement-d%E2%80%99enquete-emission-du-19-fevrier-2015_2186c8d91.html

http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2014/12/07/les-restes-d-un-des-43-etudiants-disparus-au-mexique-identifies_4536060_3222.html

………… Quel monde, et on est loin de tout savoir, il y a vraiment de quoi se poser beaucoup de questions quant à ceux qui dirigent le monde, et sa police censée veiller sur le peuple !

………. Autres affaires, et pas des moindres,

‘Car il n'est rien de caché qui ne doive être découvert, rien de secret qui ne doive être mis au jour.’ …………. Marc 4 : 22

Info Pananza.

« Découvrez la stupéfiante connexion -passée sous silence dans l’affaire SwissLeaks- entre un trafiquant d’armes israélien, Al-Qaïda et le Mossad. »

http://quenelplus.com/revue-de-presse/scandale-hsbc-le-diamantaire-israelien-dal-qaida-etait-lie-au-mossad.html

https://www.youtube.com/watch?v=7NSjE1unqiI#t=44

« Invité spécial du jour : Serge Michel, journaliste du Monde impliqué -avec une centaine de confrères à travers le monde- dans la révélation du scandale SwissLeaks (portant sur un vaste et occulte système d’évasion fiscale mis en place par la filiale suisse du groupe bancaire britannique HSBC).

Sa révélation, formulée sur un ton badin (et mise en exergue, le lendemain, par le site de Canal+) : un évadé fiscal, détenteur d’un compte à HSBC, était un polycriminel (trafiquant d’armes, de diamants et de drogue) israélien qui avait financièrement assisté le groupe terroriste Al-Qaïda à la veille des attentats du 11-Septembre.

Interlocuteurs visiblement embarrassés (à l’instar d’un membre médusé du public) qui enchaînèrent aussitôt -avec un ton désinvolte- sur des remarques (« Bien… ») ou des questions (« Combien d’argent? ») Ineptes : l’animateur Antoine de Caunes, l’humoriste Sébastien Thoen et le chroniqueur politique Karim Rissouli.

Ni Natacha Polony ni Jean-Michel Apathie, chroniqueurs de l’émission, n’ont ensuite posé à Serge Michel (venu en compagnie de Louis Dreyfus et Gilles Van Koten, respectivement président du directoire et directeur de la rédaction du Monde) une question pourtant évidente : qui était exactement cet Israélien?

La consultation du site du Monde permet de répondre -partiellement- à cette interrogation : son nom est Shimon Yalin Yelinek. »

Parlant de ‘fraudeurs’ dénoncés par SwiissLeaks, il n’y a pas que des diamantaires juifs coupables de détournements d’argent, il y aussi un trafiquant d’armes, Shimon Yalin Yelinek, et le Mossad aussi que l’on ne présente plus ! Qui plus est, toutes ces affaires ne datent pas d’hier, comme le démontre ce reportage :

Reportage Exclusif Les Evades fiscaux.

(Affaire David Wildenstein)

https://www.youtube.com/watch?v=iZRkm6YdWTk

……….. et plus récemment,

L'évasion fiscale expliquée aux français, par Gérard Filoche. 11 février 2015.

https://www.youtube.com/watch?v=z1MJE9lJtFE#t=44

Ceux qui s’apitoient sur le peuple juif en général, dont font partie ces gens-là, doivent savoir ou apprendre qu’il (ce peuple) et je l’ai déjà mentionné plusieurs fois sur ce blog, n’est pas le peuple de YHWH aujourd’hui, loin de là cette pensée erronée.

Ils ont beau faire Shabbat chaque semaine, il n’en reste pas moins qu’aux yeux de YHWH, ils ne sont rien d’autre que des idolâtres aveugles égarés dont l’argent est devenu leur seul motivation. C’est d’ailleurs et du reste pour cela qu’ils ont si mauvaise réputation. Bernard Madoff en est l’exemple même. N’oublions pas que ceux qui dirigent le monde de la finance sont ceux qui se trouvent en haut de la pyramide comme les Rockefeller, les Rothschild, les Bilderberg, les Golden Sachs, ça vous parle ! Pour les plus éclairés, ceci n’est pas un scoop !

Réfléchir, penser, parler est devenu presque difficile, voire dangereux même, et pourtant, on nous parle de la liberté d’expression qui à mon sens, ne veut plus rien dire du tout. Se poser des questions aujourd’hui, c'est être conspirationniste et s'obstiner à trouver des réponses, c'est être antisémite et négationniste... Nous vivons à la mode des mots comme homophobie, islamophobie, antisémitisme, racisme et xénophobie ! Cela me fait penser à un douanier qui un jour, posa la question suivante à l’acteur Marlon Brando : « De quelle race êtes-vous ? Et Marlon de répondre : De la race humaine. »

Pour en revenir à ceux qui se disent juifs, la Parole déclare que seul un petit reste sera sauvé. Ce sont ceux qui auront accepté Yahshua comme sauveur et messie. Ce n’est pas moi qui le dit, mais les Saintes Ecritures.

‘J'ai fait connaître ton nom aux hommes que tu m'as donnés du milieu du monde. Ils étaient à toi, et tu me les as donnés; et ils ont gardé ta parole. Maintenant ils ont connu que tout ce que tu m'as donné vient de toi car je leur ai donné les paroles que tu m'as données; et ils les ont reçues, et ils ont vraiment connu que je suis sorti de toi, et ils ont cru que tu m'as envoyé.

C'est pour eux que je prie. Je ne prie pas pour le monde, mais pour ceux que tu m'as donnés, parce qu'ils sont à toi; et tout ce qui est à moi est à toi, et ce qui est à toi est à moi; -et je suis glorifié en eux.’ Jean 17 : 6-10

YHWH nous a donc donné un ordre, oui, et afin de ne pas participer aux abominations de ce monde.

‘Et j'entendis du ciel une autre voix qui disait: Sortez du milieu d'elle, mon peuple, afin que vous ne participiez point à ses péchés, et que vous n'ayez point de part à ses fléaux.’

……………… Apocalypse 18 : 4

2 Corinthiens 6 : 17 ‘C'est pourquoi, Sortez du milieu d'eux, et séparez-vous, dit YHWH’

‘Ils ne sont pas du monde, comme moi je ne suis pas du monde. Je ne te prie pas de les ôter du monde, mais de les préserver du mal. Ils ne sont pas du monde, comme moi je ne suis pas du monde.’ Jean 17 : 14-16

La première chose à faire pour un ‘croyant’, c’est de sortir de la religiosité, du monde religieux, de ces maisons de perdition, ces bâtiments, ces églises béton, ces temples dédiés à leurs divinités, à leurs dieux, des démons.

Sortir du monde, cela sous-entend de quitter le mode de vie dans lequel il n’y a plus aucune limite aux abominations, le mal étant devenu bien !

Qui aujourd’hui se met à part pour honorer le jour du Shabbat, pour louer YHWH et son Fils Yahshua !

Pour le savoir, il suffit de regarder dehors pour voir ceux qui sont occupés à leurs affaires, puis il y a ceux qui, pensant rendre un culte à YHWH, se sont laissés séduire par des hommes et leurs traditions.

Alors Yahshua, parlant à la foule et à ses disciples, dit:

‘Les scribes et les pharisiens sont assis dans la chaire de Moïse. Faites donc et observez tout ce qu'ils vous disent; mais n'agissez pas selon leurs ouvres, car ils disent, et ne font pas, ils lient des fardeaux pesants, et les mettent sur les épaules des hommes, mais ils ne veulent pas les remuer du doigt, ils font toutes leurs actions pour être vus des hommes. Ainsi, ils portent de larges phylactères, et ils ont de longues franges à leurs vêtements; ils aiment la première place dans les festins, et les premiers sièges dans les synagogues; ils aiment à être salués dans les places publiques, et à être appelés par les hommes Rabbi, Rabbi,

…………. mais vous, ne vous faites pas appeler Rabbi; car un seul est votre Maître, et vous êtes tous frères, et n'appelez personne sur la terre votre père; car un seul est votre Père, celui qui est dans les cieux. Ne vous faites pas appeler directeurs; car un seul est votre Directeur, le messie.

Le plus grand parmi vous sera votre serviteur. Quiconque s'élèvera sera abaissé, et quiconque s'abaissera sera élevé.

Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites! parce que vous fermez aux hommes le royaume des cieux; vous n'y entrez pas vous-mêmes, et vous n'y laissez pas entrer ceux qui veulent entrer. Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites! parce que vous dévorez les maisons des veuves, et que vous faites pour l'apparence de longues prières; à cause de cela, vous serez jugés plus sévèrement.

Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites! parce que vous courez la mer et la terre pour faire un prosélyte; et, quand il l'est devenu, vous en faites un fils de la géhenne deux fois plus que vous.’ ……………….. Matthieu 23 : 1-15

Il y a aussi ceux qui se sentent investis de pouvoir au nom de YHWH au point d’être capable de donner l’interprétation des songes, c’est ce que j’ai pu lire dernièrement, à croire qu’il y en a qui ne manque pas d’orgueil, lisez plutôt :

« Sandy m'a communiquée un "rêve" me demandant si cela n'était pas pour la Quehila. A sa lecture, j'ai demandé au Père sa signification. Avec l'accord de Sandy, voici donc le songe en question, et l'interprétation venant du Ruah HaKodesh. Que chacun examine, éprouve les esprits, et retienne ce qui est bon, conformément aux Ecritures. »

Fin de citation.

http://amouragape.revolublog.com/songe-de-sandy-a114720254

Ce que j’ai retenu, surtout, c’est la dernière phrase :

« Que chacun examine, éprouve les esprits, et retienne ce qui est bon, conformément aux Ecritures. »

Après lecture, voici la pensée qui m’est venu à l’esprit :

‘Le roi Belschatsar donna un grand festin à ses grands au nombre de mille, et il but du vin en leur présence. Belschatsar, quand il eut goûté au vin, fit apporter les vases d'or et d'argent que son père Nebucadnetsar avait enlevés du temple de Jérusalem, afin que le roi et ses grands, ses femmes et ses concubines, s'en servissent pour boire. Alors on apporta les vases d'or qui avaient été enlevés du temple, de la maison de YHWH à Jérusalem; et le roi et ses grands, ses femmes et ses concubines, s'en servirent pour boire. Ils burent du vin, et ils louèrent les dieux d'or, d'argent, d'airain, de fer, de bois et de pierre.

En ce moment, apparurent les doigts d'une main d'homme, et ils écrivirent, en face du chandelier, sur la chaux de la muraille du palais royal. Le roi vit cette extrémité de main qui écrivait. Alors le roi changea de couleur, et ses pensées le troublèrent; les jointures de ses reins se relâchèrent, et ses genoux se heurtèrent l'un contre l'autre.

Le roi cria avec force qu'on fît venir les astrologues, les Chaldéens et les devins;

…………… et le roi prit la parole et dit aux sages de Babylone: Quiconque lira cette écriture et m'en donnera l'explication sera revêtu de pourpre, portera un collier d'or à son cou, et aura la troisième place dans le gouvernement du royaume.

Tous les sages du roi entrèrent; mais ils ne purent pas lire l'écriture et en donner au roi l'explication. Sur quoi le roi Belschatsar, fut très effrayé, il changea de couleur, et ses grands furent consternés.

La reine, à cause des paroles du roi et de ses grands, entra dans la salle du festin, et prit ainsi la parole: O roi, vis éternellement! Que tes pensées ne te troublent pas, et que ton visage ne change pas de couleur!

Il y a dans ton royaume un homme qui a en lui l'esprit des dieux saints; et du temps de ton père, on trouva chez lui des lumières, de l'intelligence, et une sagesse semblable à la sagesse des dieux. Aussi le roi Nebucadnetsar, ton père, le roi, ton père, l'établit chef des magiciens, des astrologues, des Chaldéens, des devins, parce qu'on trouva chez lui, chez Daniel, nommé par le roi Beltschatsar, un esprit supérieur, de la science et de l'intelligence, la faculté d'interpréter les songes, d'expliquer les énigmes, et de résoudre les questions difficiles. Que Daniel soit donc appelé, et il donnera l'explication.

Alors Daniel fut introduit devant le roi. Le roi prit la parole et dit à Daniel: Es-tu ce Daniel, l'un des captifs de Juda, que le roi, mon père, a amenés de Juda?

J'ai appris sur ton compte que tu as en toi l'esprit des dieux, et qu'on trouve chez toi des lumières, de l'intelligence, et une sagesse extraordinaire.

On vient d'amener devant moi les sages et les astrologues, afin qu'ils lussent cette écriture et m'en donnassent l'explication; mais ils n'ont pas pu donner l'explication des mots.

J'ai appris que tu peux donner des explications et résoudre des questions difficiles; maintenant, si tu peux lire cette écriture et m'en donner l'explication, tu seras revêtu de pourpre, tu porteras un collier d'or à ton cou, et tu auras la troisième place dans le gouvernement du royaume.’

Daniel 5 : 1-16 ………….. La suite est à lire bien évidemment.

Se considérer comme Daniel, faut oser, qui plus est, dire que l'interprétation vient du Ruah HaKodesh……., que dans la foulée, YHWH lui a révélé, comme à Daniel, l’interprétation du ‘rêve’, là vraiment, c’est fort de café non ! en plus, mettre en ligne ses commentaires pour le partager sous prétexte que cela s’adresse à la Quéhila, là encore, faut le faire !


.................... Attention, un indien peut en cacher un autre !

L’orgueil enfle n’est-ce pas, souhaitons que notre miss météo, sentinelle de nom et astrologue divinatrice par excellence soit elle aussi recouverte de pourpre, d’un collier d’or et qu’elle obtienne auprès du Père la 3 ème place dans le Royaume de YHWH.

De nos jours, les divins, comme Veronika Lueken, des spéculateurs, faux prophètes et autres pasteurs pentecôtistes comme David Wlikerson ne manquent pas, qui plus est, ils n’ont jamais reçu de révélations, et encore moins celle de Yahshua. Ce qu’ils enseignent les égarent et égarent tous ceux qui les suivent et cautionnent leurs soi-disant prophéties.

http://leschroniquesderorschach.blogspot.fr/2015/02/la-planete-x-dans-les-propheties-de.html#more

Ce que j’ai fait, c’est de tenir compte de la dernière phrase de son commentaire :

« Que chacun examine, éprouve les esprits, et retienne ce qui est bon, conformément aux Ecritures. »

Fin de citation

…………… Autre sujet,

Depuis des lustres, et pire encore maintenant depuis l’attaque de Charlie Hebdo, on ne parle que de juifs par ci, juifs par-là et sur lesquels le monde ne fait que s’apitoyer ! Ils sont présentés comme étant les souffre-douleur, et de ce fait, au moindre ‘bobo’, c’est toute ‘l’armée’ diplomatique qui se déplace ! Il est vrai que pour un certain premier ministre, il y a des liens éternels ! On a pu voir cela ces derniers jours avec l’attentat en Suède, ou encore, lors de la profanation du cimetière en Alsace où notre gouvernement s’est déplacé en force, oubliant même que d’autres lieux, en France, non juifs ceux-là, sont eux aussi et tous les jours profanés.

L’Observatoire de la Christianophobie.

http://www.christianophobie.fr/tag/eglises-profanees

S’il y a un peuple qui a souffert et qui a fait l’objet de racisme tout au long des décennies, c’est bien le peuple noir, maltraité et vendu comme esclave et par des blancs. Si la shoah est une blessure, l’esclavage que ce peuple a subi, et même encore aujourd’hui, reste une plaie profonde qui, malgré les apparences, ne s’est toujours pas refermée. On parle de l’abolition de l’esclavage, mais il existe toujours et à ciel ouvert dans le monde. Ce qui se passe au Quatar, pays riche à milliards, est inadmissible, des milliers d’ouvriers sont exploités et vivent dans l’insalubrité, dans des conditions insupportables. Ceux qui dans le monde défendent les droits de l’homme, comme la France, cautionnent ce pays pour la coupe du monde de football et tous ont défilé le 11 Janvier à Paris. Cherchez l’erreur ! L’esclavage existe aussi en Israël, l’habit ne fait pas le moine, ou le rabbin, ils ne sont pas innocents, riches, religieux, tous exploitent leurs ouvriers, leur personnel, l’esclavage est omniprésent !

............. ‘I have a dream'

On ne peut parler d’esclavage sans parler des leaders qui, comme Martin Luther King ou Malcom X, né Malcom Little, se sont battus pour leurs droits. Si cela fût impensable de voir un jour un président noir gouverner les Etats-Unis, il n’en reste pas moins, qu’aujourd’hui encore, si ce rêve s’est réalisé, les noirs sont maltraités, et leurs droits bafoués. Dans la foulé’, n’oublions pas Steve Biko, militant noir d'Afrique du Sud et une des figures de la lutte anti-apartheid.

………….. L’Etat d’Israël aujourd’hui, peuple de YHWH !

……… Petit rappel,

…………. à écouter.

Une ex-soldate israélienne avoue !

https://www.youtube.com/watch?v=r9StVnS_ooM

Israël-Palestine « Sionistes Voleur de Terre et de Religion »

https://www.youtube.com/watch?v=jIiuEqPuRoM

«En tant que juive, je ne supporte pas ce qu'Israël fait subir aux palestiniens !»

https://www.youtube.com/watch?v=2BfMXgXaI50

Il est Permis de Tuer les Goyim (Non-Juifs)

https://www.youtube.com/watch?v=jZ1E7uu42AM

Les juifs "un peuple d'élites et dominateur"

https://www.youtube.com/watch?v=JA9nFQyRTdw

Michel Collon soutient la Palestine et ridiculise Israël, la France et les EU !

https://www.youtube.com/watch?v=ehMnRVKo_Fg

https://www.youtube.com/watch?v=8ehQCEn9DdI

L'Israélite Michel Boujenah face à Djamel Bouras, Palestine Vs Israël.

https://www.youtube.com/watch?v=EUD3bdIPmkc

Djamel Bouras, l'affaire Dieudonné et les caricatures de Mahomet chez Thiery Ardisson 1/2

https://www.youtube.com/watch?v=lGAdX0x6-i0

https://www.youtube.com/watch?v=_DknrX6PFpw

Pourquoi 70% des Juifs habitent hors d'Israël ?

https://www.youtube.com/watch?v=3necWqFV4aI

Les juifs seraient-ils le seul peuple dans le monde à être persécuté ! Que dire alors des Musulmans qui vivent en Birmanie, pays dont on ne parle que très peu contrairement à Israël ou la France, et pour cause, ce pays est très difficile d’accès voire dangereux dans certaines contrées où les communautés Musulmanes sont massacrées par des moines et leurs fidèles qui défendent leur confession Bouddhiste. Certaines personnes de confession musulmane, hommes, femmes et enfants ont été brulées vifs, d’autres ont été chassés de leur village, puis mis en ‘cage’ dans des réserves où ils n’ont pas le droit de sortir. Les propos tenus par un moine et ses fidèles, et à l’encontre du peuple musulman, sont justes ahurissants !

Je vous invite à regarder ce documentaire.

Touristes Opium et Guérilla : Bienvenue en Birmanie.

« Touristes, opium et guérilla : bienvenue en Birmanie : Après des décennies de junte militaire, cette démocratie balbutiante ouvre aux touristes ses trésors d’architecture et ses paysages sublimes encore préservés. Loin des circuits touristiques, le triangle d’or birman est la deuxième zone de production d’opium, derrière l’Afghanistan. La culture du pavot est officieusement soutenue par l’armée, qui a aussi fait main basse sur les mines de rubis. Les bénéfices de ces productions alimentent la corruption du pouvoir et les guérillas entre ethnies. Surnommée « le pays des mille pagodes » en référence au bouddhisme pratiqué par 89 % de la population birmane est aujourd’hui en proie à une vague de violences sans précédent contre les musulmans. Wirathu, un moine bouddhiste ultra-nationaliste multiplie les prêches incendiaires. »

http://top-replay.com/m6-revoir-enquete-exclusive-touristes-opium-et-guerilla-bienvenue-en-birmanie-en-replay-22-02-2015/

Pour ma part, je laisse les morts enterrer leurs morts, tous sont aveugles ! Je ne sais pas pour vous, mais moi, je suis fatigué d’entendre chaque année parler de la Shoah, et pourtant, je suis juif, et mes grands-parents ont eux aussi été déportés et tués.

Je suis fatigué d’entendre parler de 1418 et de 1945, d’Hiroshima et de la guerre d’Algérie, de la guerre d’Indochine et de Napoléon et de tout ce qui a pu se passer ces derniers millénaires. La mémoire, le souvenir, doit rester dans les cœurs certes, mais elle ne doit pas pour autant faire l’objet d’une doctrine pesante et obligatoire, des occasions pour certains faits, de célébrer ces dates à grands coups de feu d’artifices et de défilés d’armement qui coûtent cher à l’Etat, mais aussi aux contribuables.

Il y en a marre de voir pleurnicher toutes ces personnes, allons-nous encore et pendant longtemps parler du passé alors que le présent est insupportable ! Nous servons-nous encore de nos vieux téléphones, nos vieilles machines à écrire et à laver, de frondes, de flèches et de nos arcs, de nos pelles, pioches et burins pour construire une autoroute, un tunnel, un immeuble, une tour de Babel !

Il y a quelques temps, un père de famille juif s’exprimait sur un plateau de télévision disant qu’il ne voulait pas et plus parler de la Shoah, et encore moins à ses enfants, que tout cela était du passé ! Avait-il tort ou raison ? Parle-t-on encore de Charlemagne aux enfants ! Si c’est le cas, eh bien l’éducation Nationale, à l’heure des robots et de l’informatique, est redescendue bien bas dans l’enseignement !

Voilà, j’en ai terminé, l’essentiel ayant été dit. YHWH, dans un temps très proche, confirmera tout ce que j’ai pu écrire et qui a été dénoncé depuis bien des années par des personnes averties mais aussi affermies et concernant les rois de ce monde.

La venue des deux témoins confirmera que nous entrerons dans les 7 dernières années annoncées non pas par miss météo Alsace, mais par Daniel que YHWH a choisi pour nous révéler Sa Parole.

Que YHWH bénisse chacun d’entre vous. Ne nous laissons pas séduire comme c’est le cas de beaucoup…………… Restons humbles et éveillés.

C. Rosenzwitt

Partager cet article

Jean-Pierre Nokam
commenter cet article
18 février 2015 3 18 /02 /février /2015 08:34

De même qu’au passage des sauterelles le ciel est noir, ils sont très nombreux en ce siècle les prophètes faiseurs de miracles. Ils attirent des foules en grand nombre. Et l’on voit en réalité des cènes étonnantes et mystérieuses se dérouler sous nos yeux. . Avec des séductions pareilles, Comment discerner le vrai du faut ? Comment reconnaître le vrai disciple du Voleur ? Comment avoir l’assurance qu’on ne se trompe pas ? Voilà autant de questions que se posent des âmes assoiffées de la vérité.

La parole d’Elohim dit : « Car il s’élèvera de faux Christs et de faux prophètes ; ils feront de grands prodiges et des miracles, au point de séduire, s’il était possible, même les élus. Voici, je vous l’ai annoncé d’avance. » (Matthieu 24 :24-25)

Il est vraiment très difficile de se prononcer si on n’a pas l’Esprit de discernement. Que voulez-vous que l’on pense, lorsqu’on voit en direct de plusieurs chaines de télévisions des personnes tomber, s’agiter en criant pendant une séance dite de délivrance ? Que voulez-vous qu’on dise, lorsqu’on voit des guérisons s’opérer en direct ? Ceux qui n’ont pas les yeux de l’Esprit ne peuvent pas comprendre autrement. Heureusement, Elohim n’est pas resté muet quant aux signes qui permettent de distinguer les faux du vrai.

Elohim dit : « A la loi et au témoignage ! Si l’on ne parle pas ainsi, il n’y aura point d’aurore pour le peuple. » Esaie 8 :20

Pourquoi A la loi ?

Le premier critère qui permet de dévoiler un faux prophète, quels que soient les miracles qu’il opère, c’est la loi d’Elohim. N’en déplaise à ceux qui ont prêté serment pour servir l’ennemie de la vérité. Je disais donc que le premier critère c’est la loi d’Elohim. Un prophète d’Elohim doit être connu d’abord par son enseignement sur la loi d’Elohim. S’il publie que la loi d’Elohim ne compte plus pour démasquer le péché, qu’il soit anathème ! La vérité n’est point en lui, bien qu’il soit en train de prononcer le nom de Jésus-Christ pour couvrir sa magie. Ce n’est pas pour rien que Satan est entré dans une guerre atroce contre la loi divine. C’est pour que ses adeptes ne soient pas démasqués.

Le Seigneur dit : « Ceux qui me disent : Seigneur, Seigneur ! N’entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais celui-là seul qui fait la volonté de mon père qui est dans les cieux. Plusieurs me diront en ce jour-là : Seigneur, Seigneur, n’avons-nous pas prophétisé par ton nom ? N’avons-nous pas chassé des démons par ton nom ? Et n’avons-nous pas fait beaucoup de miracle par ton nom ? Alors je leur dirai ouvertement : Je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi, vous qui commettez l’iniquité. » Matthieu 7 :21-23

L’iniquité ici fait allusion à l’injustice ou le péché, et le péché est la transgression de la loi d’Elohim. Saint Jean dit : « Quiconque pèche transgresse la loi, et le péché est la transgression de la loi » (1Jean 3 :4). Qu’on le veule ou pas, C’est par Sa loi qu’Elohim exerce son jugement.

A travers Matthieu 7 :21-23, nous comprenons que faire des miracles ou prophétiser n’est pas absolument un signe d’appartenance au Sauveur de l’humanité Yahshoua HaMashiah.

Vous devez le savoir ; le miracle venant du ciel ne se programme pas. Seule la magie se programme. Lorsqu’on vous donne un programme portant le jour des miracles, alors que celui qui lit fasse attention.

Pourquoi ces hommes qui prétendent faire des guérisons miraculeuses ne vont-ils pas dans des hôpitaux guérir les malades ? Pourquoi veulent-ils que les gens viennent uniquement sur leur terrain déjà miné pour qu’ils opèrent ce qu’ils ont appris ? Le Seigneur Yahshoua allait de lieu en lieu. Il ne s’était jamais construit un endroit pour que les malades viennent le trouver là-bas.

Pourquoi au témoignage ?

Le prophète d’Elohim doit, en plus d’enseigneur la loi d’Elohim, vivre lui-même cette loi au quotidien. Il doit avoir un bon témoignage de ceux qui l’entourent.

En effet, si un homme d’Elohim enseigne la loi de son maître mais ne la met pas lui-même en pratique dans sa vie, il est un menteur car L’Esprit d’Elohim produit en nous ses enfants le vouloir et le faire selon son bon plaisir (Philippiens 2 :13).

« Si nous disons que nous sommes en communion avec lui et que nous marchions dans les ténèbres, nous mentons, et ne pratiquons pas la vérité. Mais si nous marchons dans la lumière, comme il est lui-même dans la lumière, nous sommes mutuellement en communion, et le sang de Yahshoua son fils nous purifie de tout péché. » (I Jean 1 :6-7)

La publicité n’est pas du Seigneur.

La publicité est aussi un moyen par lequel on déniche les faux prophètes. Lorsque quelqu’un, se disant envoyer d’Elohim, montre à la télévision les dons qu’il offre aux malheureux, il agit contre les principes du Messie d ’Israël. Le Seigneur dit : « Lors donc que tu fais l’aumône, ne sonne pas la trompette devant toi, comme font les hypocrites dans les synagogues et dans les rues, afin d’être glorifié par les hommes. Je vous le dis en vérité, ils reçoivent leur récompense. Mais quand tu fais l’aumône, que ta main gauche ne sache pas ce que fait ta main droite, afin que ton aumône se fasse en secret ; et ton père, qui voit dans le secret, te le rendra. » (Matthieu 6 :2-4)

Pour donner un sac de riz aux victimes d’une catastrophe, des gens appellent les caméras. Pour distribuer du savon dans un village, ils appellent leurs télévisions, et mettant en gros plan le soit disant prophète, on le publie dans le monde entier. Le Seigneur n’avait jamais fait cela, et quiconque le fait n’est pas de Lui.

Les Miracles Programmés

Le Seigneur n’avait jamais programmé un de ses miracles. Il n’avait jamais fait la publicité de ce qu’il va faire des miracles quelque part. C’est pourquoi la foule le suivait chaque jour, parce qu’on ne savait précisément à quel moment le miracle pouvait intervenir. Nous sommes tous témoins que des hommes programment les miracles. Oui, le miracle est le mot phare que plusieurs fondateurs de sectes pernicieuses utilisent pour se faire une fondation de membres. Ils promettent délivrance de tout genre et une prospérité sans égale.

Vous deviez le savoir

Il ya des écoles de formation pour faire des miracles. Et quand vous sortez de cette école, vous êtes aptes à attirez des foules par vos démonstrations. Vous pouvez à votre tour former un disciple à faire de même comme vous. Quand il remplit les closes du départ, il peut déjà allez ouvrir son centre commercial et fonctionner pour son propre compte.

Lorsqu’ils construisent leurs synagogues, ils minent toute la surface par des sacrifices conclus dans un pacte avec le Diable. Ce qui fait que lorsque vous entrez déjà dans cette synagogue, vous êtes sous l’emprise des démons qui peuvent vous contrôler à leur guise.

Que gagne un serviteur d’Elohim lorsqu’en agitant un mouchoir blanc à gauche les gens tombent à gauche et quand c’est vers la droite que le mouchoir est agité, les gens tombent vers la droite. A quoi ça sert de démontrer que des personnes sont sous votre puissance démoniaque ? Il faut quitter les milieux pollués

Nous devons sortir de ces synagogues ou temples ou églises dont Satan en a fait ses agences. Pour quelles raisons encore faut-il sortir?

Pourquoi sortir de tout moule ou tout système

« Et j’entendis du ciel une autre voix qui disait : Sortez du milieu d’elle mon peuple, afin que vous ne participiez point à ses péchés, et que vous n’ayez point de part à ses fléaux. » Apocalypse 18 :4

Le monde est plein du nom de Jésus-Christ. Et l’on pourrait au premier regard déclarer que la bonne nouvelle a déjà atteint tous les confins de la terre. Le second regard fait remarquer les tenues multicolores c'est-à-dire les dénominations dont sont vêtus ces chrétiens, alors que pour le festin de l’agneau, une seule couleur de vêtement est imposé à tous les invités. Ceci fait naitre des questions logiques à l’esprit et on est confus : « Si Jésus-Christ de son vrai nom Yahshoua HaMashiah arrivait aujourd’hui sur la terre, reconnaîtrait-il toutes ces dénominations qui porte son nom ? » Tous ces conducteurs sont-ils ses envoyés ?

« Il y a un seul Seigneur, une seule foi, un seul baptême, et un seul YHWH et père de tous, qui est au-dessus de tous, et parmi tous, et en tous. » (Ephésiens 4 :5-6).

Ainsi tous les enfants d’Elohim sont unis autour des mêmes idées, de la même foi, de la même doctrine et du même sauveur. S’il y a plusieurs branches, c’est qu’il y a problème. « C’est ici la persévérance des saints, qui gardent les commandements d’Elohim et la foi de Yahshoua » (Apocalypse 14 :12).

Beaucoup de croyants aujourd’hui décrient les abus dont ils ont été victimes dans certaines dénominations. Certains parlent de la pratique de sorcellerie par leur leader. D’autres parlent d’escroquerie, et d’autres enfin parlent des abus sexuels toujours de la part des conducteurs ; Ce qui explique la coloration des vêtements dont sont vêtus ceux qui prétendent être envoyés par le créateur de l’univers.

Lorsque des conducteurs souillés par les démons qu’ils portent en eux vous imposent les mains ou vous bénissent, qu’attendez vous recevoir ? n’est ce pas tout simplement un transfert de démons ?

Certaines victimes m’ont laissé leur témoignage que je me suis réservé de mettre sur mon blog. Dans ces témoignages, ils concluent qu’ils ne retourneront plus dans ces dénominations. Ce qui est tout a fait logique. Mais lorsqu’on sort, c’est pour quoi faire? Est-ce pour continuer ailleurs avec le même esprit ? Ou rester à la maison à ne rien faire? Pourquoi sortir et où aller ?

Le problème de chaque dénomination n’est que les conséquences de ses enseignements. Là où l’on n’enseigne pas la pureté du corps et de l’Esprit, le péché se sent en liberté et fait des ravages. Les démons sont comme les maladies opportunistes. Lorsque le terrain est favorable, ils s’installent. Au nom de la grâce chacun fait ce qu’il veut. On pèche pour venger le péché, et le milieu devient un grand champ de batail où toutes les armes sont permises.

Devant cette situation donc, un enfant d’Elohim doit sortir. Il doit sortir pour un changement. Pas seulement un changement de dénomination, mais de doctrine. Car si la doctrine reste la même, les mêmes causes produisant les mêmes effets, on serait en train de CHANGER juste une chambre dans la même maison. Donc sortir implique un changement radical de doctrine : On se rend petit enfant pour être enseigné par le Saint-Esprit.

Que faire si je ne trouve pas de doctrine saine ?

Chaque enfant d’Elohim "appelé" a pour mission de mettre sa part de pierre pour la construction de l’Église du Messie; Pas pour un but lucratif, mais pour l’avancement du royaume d’Elohim.

« A celui qui nous aime, qui nous a délivré de nos péchés par son sang, et qui a fait de nous un royaume, des sacrificateurs pour YHWH son père, à lui soit la gloire et la puissance, aux siècles des siècles ! Amen ! » Apocalypse 1 :5b-6

La mission première de chaque élu est donc l’évangélisation. Ce n’est pas pour compléter l’effectif d’une dénomination et veiller à la croissance de celle-ci. On ne doit pas servir une église, mais le Seigneur. On doit abandonner les dieux des églises pour servir l’unique YHWH, La préoccupation de chaque enfant d’Elohim d’Israël doit être le salut des âmes et non le rang honorifique qu’il occupe dans les quatre murs d’une dénomination. Et là, créer un nouveau groupe est une action louable. Ce groupe doit commencer par une maison. (Romains 16 :5). Car lorsqu’on s’empile en un seul endroit, l’amour souffre à cause des rivalités.

Beaucoup de personnes vont me demander si on peut adorer YHWH hors d’un temple, d’une synagogue ou d’une église. La réponse c’est oui. « Car là ou deux ou trois sont assemblés en mon nom, je suis au milieu d’eux. » (Matthieu 18 :20). Tout le sacerdoce et ses accessoires sont déportés vers le ciel.

En effet, tout commence après l’entrée du Messie pour la dernière fois à Jérusalem. Le temple où il avait passé plusieurs fêtes et où les vendeurs avaient toujours exercé leur fonction sans être inquiétés, devint ce jour-là le théâtre d’une remue ménage. Yahshoua Ha MAshiah chassa les vendeurs du temple (Matthieu 21 :12). Pourquoi le Mashiah avait-il réagit ainsi alors qu’il ne l’avait pas fait auparavant ?

Yahshoua Ha Mashiah savait que le moment que le père avait fixé pour l’offrir en sacrifice était arrivé, et que l’ombre des choses à venir devait cesser pour laisser la place à la chose qui est lui-même (Jean 1.29). Les animaux ne devaient pas être sacrifiés à la pâque de cette année-là et ne devaient plus l’être à jamais (Hébreux 7 :12). Il fallait donc libérer ces bêtes dont le sacrifice n’avait plus de valeur.

Pendant que personne ne comprenait encore la signification de l’acte que posait le Seigneur, ce dernier donna la première information : « Ma maison sera appelée une maison de prière…» (Matthieu 21 :13) Pourquoi les quatre murs subitement porte cette mention ? N’était-elle pas auparavant une maison de prière ? La réponse est l’affirmative. Mais quelque chose va se passer pour prouver la singularité de ce qui va désormais se dérouler dans ces maisons appelées synagogue, ou temple ou église.

Lorsque le voile du temple se déchira en deux, depuis le haut vers le bas, sans le secours d’aucune main humaine (Matthieu 27.51), Elohim fut en train de déménager sa présence du lieu très saint terrestre pour s’occuper désormais du tabernacle céleste dont le Messie devait y prendre fonction.

L’Eternel n’est plus désormais quelque part dans les quatre murs assis pour attendre venir les fidèles. Actes : 17 :24 et 7 :48 « YHWH n’habitent point dans les temples faits de mains d’homme. » L’Eglise d’Elohim c’est des hommes fidèles et non les murs, ni une dénomination afin qu’aucune dénomination ne se réclame Eglise du Messie.

De nos jours, les ornements que l’on met dans les lieux d’adoration n’ajoutent ni ne retranche rien au service qui se déroule en place. Le chandelier par exemple qui fut dans le tabernacle terrestre (Exode 26 :35) est maintenant dans le tabernacle céleste (Apocalypse 1 :12-13). C’est pourquoi, le Messie n’eut pas voulu envoyer ses disciples vers les temples, mais vers les villes et les maisons. « Dans quelque ville ou village que vous entriez, informez-vous s’il s’y trouvent quelques hommes dignes de vous recevoir, et demeurez chez lui jusqu’à ce que vous partiez. En entrant dans la maison, saluez-la ; et si la maison en est digne, que votre paix vienne sur elle. ; Mais si elle n’en est pas digne, que votre paix retourne à vous ». (Matthieu 10 :11-13).

«Mais l’heure vient, et elle est déjà venue, où les vrais adorateurs adoreront le père en esprit et en vérité ; Car ce sont là les adorateurs que le père demande. »

Nous sommes formés pour aller et non pour rester

« Allez, faites de toutes les nations des disciples, l es baptisant au nom du père, du fils et du Saint-Esprit. Et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici, Je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde » Matthieu 28 :19-20

« Aller » signifie se mettre au service des autres pour les aider à goûter au bonheur qui vient d’en haut.

Qu’un enfant d’Elohim ne soit pas dans la peine lorsqu’il constate qu’autour de lui, il n’y a pas de rassemblement qui partage ses convictions religieuses. Il est libre, selon l’ordre du Seigneur, de fonder des groupes par l’évangélisation en suivant le "Il est écrit". Yahshoua ne manquerait pas de les encadrer.

L’heure n’est plus à l’organisation des systèmes ou des dénominations, où un chef va se placer à la tête pour remplacer Yahshoua, dicter ses pensées et veiller à la bonne marche de son entreprise. Non ! Yahshoua ha Mashiah est la seule tête de son Eglise.

L’heure est grave. L’heure n’est plus au formalisme. L’heure n’est plus aux luttes d’influence. L’heure n’est plus aux croyances aveugles, où l’on avale tout ce qu’un individu présente sans contrôler (Actes 17 :11). Il n’y a plus de temps pour les « qu’en dira –t-on ? » ; ou pour les « avec qui serai-je ? » Le Seigneur est et sera avec vous tous les jours jusqu’à la fin du monde.

« C’est ici la persévérance des saints, qui gardent les commandements d’Elohim et la foi de Yashoua » (Apocalypse 14 :12).

Conclusion

En conclusion, nous découvrons que le prophète d’Elohim est un homme envoyé par YHWH pour une mission donnée : Celui du salut des âmes. Il prêche la repentance et le respect des commandements d’Elohim. Il ne prêche pas une grâce qui donne une licence pour transgresser la loi d’Elohim. Il bénéficie d’un bon témoignage et ne fait pas de publicité pour son travail. Il ne programme pas de miracle et n’est pas orgueilleux.

Si nous sommes pris au piège des systèmes religieux, il n’est pas tard. La sortie est possible si nous avons soif de la justice et si l’amour du Messie nous presse.

« A la loi et au témoignage ! Si l’on ne parle pas ainsi, il n’y aura point d’aurore pour le peuple. » Esaie 8 :20

Soyez bénis par ces paroles.

© Shaliah Jean-Pierre Nokam

Partager cet article

Jean-Pierre Nokam
commenter cet article
27 janvier 2015 2 27 /01 /janvier /2015 18:34
L'ange
L'ange

Shalom à Tous.

Juste pour vous dire merci pour vos prières en faveur de ma maman. Elohim a produit un miracle.

Alors que le médecin qui suivait ma maman m'avait déjà prédit la mort de cette dernière, Elohim d'Israël a choisi d'écouter nos prières et de m'inspirer de changer d'hopital.

Reçu en urgence à l'hopital régionale de Bafoussam, le médecin a prescrit des examens que j'avais payés. Les résultats étant tombés dans la nuit, les soins avaient commencés.

Au bout de trois semaines elle avait commencé à demander quelque chose à manger. C'était là le début de sa guérison.

Nous sommes sortis de l'hopital il y a deux semaines. Aujourd'hui elle a augmenté de 04 kgs par rapport au jour de sa sortie de l'hopital. Elle va de mieux en mieux.

Gloire au nom précieux de Yahshoua HaMashiah.

Soyez tous bénis par ce témoignage.

Shaliah Jean Pierre Nokam.

Partager cet article

Jean-Pierre Nokam
commenter cet article
24 novembre 2014 1 24 /11 /novembre /2014 10:42

Shalom chers amis.

Je vous annonçais dernièrement le décès de notre sœur Élisabeth de la Kehila de Bafoussam. Je vous annonçais en même temps que nous sollicitions vos aides pour ses obsèques.

L'enterrement s'est bien passé. Tout a réussi.

Je voudrais dire au nom des Kehila du Cameroun merci à la Kehila de paris, soeur Jocelyne et les autres, pour nous avoir PARTICIPE avec 147 euros qui nous a vraiment aidé pendant les funéraille de la défunte. Que Elohim vous en donne encore au centuple.

Une fois de plus merci à tous

Shaliah Jean Pierre Nokam

Partager cet article

Jean-Pierre Nokam
commenter cet article
10 novembre 2014 1 10 /11 /novembre /2014 11:49

Shalom à tous.

Chers frères et soeurs, la Keila de Bafoussam au Cameroun vien de perdre une soeur la nommée Djuidje Elizabeth. Décèe survenu le vendredi le 08 novembre 2014 à 16h.

L'enterrement aura lieu jeudi le 14 novembre 2014.

Nous prions tous ceux qui peuvent donner une aide pour l'enterrement de cette soeur de se signaler avant mercredi 13 novembre 2014.

Soyez tous bénis

Nokam Jean Pierre

Téléphone 00237 75 86 40 31

Cameroun - Douala

Partager cet article

Jean-Pierre Nokam
commenter cet article
6 octobre 2014 1 06 /10 /octobre /2014 16:23
SE CONNAITRE SOI MEME

SE CONNAITRE SOI MÊME

Que le Dieu de paix vous sanctifie lui-même tout entier, et que tout votre être, l’esprit, l’âme et le corps soit conservé irrépréhensible, lors de l’avènement de notre Seigneur Yéshoua le Messie. (I Thessaloniciens 5 :23)

Ce verset a souvent apporté la confusion dans la tête de plusieurs sincères enfants de Dieu. Nous allons par l’action du Rouach Hakodesh (Saint Esprit) apporter la lumière nécessaire pour le comprendre.

Lorsqu’on n’entre pas en profondeur, le corps représente la partie physique de l’homme, l’âme la partie affective et émotionnelle et l’esprit notre moral. Mais il nous faut entrer en profondeur pour plus de détails.

Les trois entités de l’homme vivant

L’Esprit, l’Âme et le Corps sont les trois entités de l’homme vivant. Il faut bien le préciser homme vivant, parce qu’à la mort tout se détruit.

Voici un schéma :

Esprit -------------------------------------Âme----------------------------------Corps

L’ESPRIT :

L’ESPRIT gère tout ce qui est spirituel. Il est le centre de l’intuition, de la conscience et de la communion. Zacharie 12 :1

L’intuition est le siège des visions et des rêves

La conscience est l’arbitre. C’est elle qui véhicule le message.

La communion est le siège du chant.

Si pendant le chant nous sommes distraits, c’est qu’il n’y a pas de communion. En ce moment il faut s’arrêter pour prier afin de chasser ce disfonctionnement. Un chant dans la communion est une prière. C’est pourquoi quand il faut chanter il faut être sérieux.

L’ÂME :

L’ÂME gère notre personnalité. Il est le siège de la pensée, de la volonté et des émotions.

La pensée est le siège de l’intelligence et de l’entendement.

La volonté est le siège de la décision.

L’émotion est le siège de l’impression.

LE CORPS est la partie physique de notre être. Il a pour défenseur les antis corps. Ils sont souvent renforcés par l’Esprit de Dieu.

Si par mon corps je n’affecte pas le monde, alors le monde m’affecte. Proverbe 6 :16-19

C’est avec le corps qu’on fait tout : voyager, manger ; chanter etc... Il faut un corps en santé pour faire tout cela.

Lorsque le spirituel coupe, on reste avec le souffle sans vie. Si l’homme n’est pas relié au Messie par le spirituel, alors il est conduit par le charnel. Et celui qui est conduit par les œuvres de la chair est esclave de Satan. Il n’est plus maitre de lui-même.

Celui qui est conduit par l’esprit obéit avec aisance à la parole d’Elohim. Il hait le mal et aime le bien. Sa communion avec Son créateur lui donne l’impression qu’il ne vit plus sur la terre.

Proverbe 20 :27 Le souffle de l’homme est une lampe de l’Eternel ; Il pénètre jusqu’au fond des entrailles.

L’esprit est souvent confondu à raison au souffle. Dans une lampe, le plus important c’est la flamme. C’est dans l’Esprit de l’homme que vit le Saint-Esprit. La flamme c’est Yéshoua. Mais si l’homme n’ouvre son cœur pour laisser entrer le Roi de gloire, il ne bénéficiera pas de ses merveilles.

L’esprit de l’homme et le Saint Esprit font un homme spirituel.

Romains 8 :16

Ni l’âme, ni l’esprit et ni le corps ne constituent une partie immortelle de l’homme. Sans le souffle de vie, l’âme et l’esprit de l’homme n’existent pas.

Shaliah Jean Pierre Nokam

Partager cet article

Jean-Pierre Nokam - dans RELIGION
commenter cet article
27 septembre 2014 6 27 /09 /septembre /2014 17:45
LE BIEN ETRE UNIVERSEL

LE BIEN ÊTRE UNIVERSEL

Le soleil chaque jour éclaire toute la terre,

Sans attendre en retour quelque chose de la terre.

Il accomplit simplement tous les jours,

La mission que le Seigneur lui a confiée avec amour.

Voilà le bien universel.

Le bien être universel c’est vivre pour les autres.

Yéshoua notre Seigneur, Lui le grand soleil de la justice,

N’a jamais utilisé, Sa puissance pour Lui-même.

Il guérissait les malades, Consolait les affligés avec puissance,

Nourrissait les affamés, Sans attendre un gain pour Lui-même

Voilà le bien universel.

Le bien être universel c’est vivre pour les autres.

Non jamais aucun arbre sur la terre, ne produit les fruits pour lui-même,

Mais plutôt il le fait toujours pour les autres,

Sans jamais désirer un fruit pour Lui-même,

Malgré le poids que ces fruits exercent sur ses branches sans ventre.

Voilà le bien universel.

Le bien être universel c’est vivre pour les autres

Pour faire pousser la verdure, La pluie tombe sur la terre.

Elle fait des plantes pour nourrir les hommes et les oiseaux,

Et des herbes pour nourrir les animaux.

Sans jamais chercher son profit, elle fait la beauté de toute la terre.

Voilà le bien universel.

Le bien être universel c’est vivre pour les autres.

Le but de tous les ruisseaux, de toutes les rivières,

Le but de tous les fleuves et de toutes les mers,

C’est d’aller ravitailler le grand océan,

Sans jamais se soucier, qu’ils arrivent un jour à tarir .

C’est ça le bien universel.

Le bien être universel c’est vivre pour les autres.

Yéshoua notre Seigneur, Lui Le grand arbre de la vie,

A produit des fruits tellement merveilleux.

Il a produit l’amour fraternel, Il a produit Le Saint Esprit

Il a produit la patience pour que nous consommions sans enjeux.

C’est ça le bien universel.

Le bien être universel c’est vivre pour les autres.

Nous devons donc vivre à l’image de la nature,

Nous devons vivre à l’image de Yéshoua.

En vivant pour les autres, le Seigneur vit pour nous ses créatures.

Le bien être universel c’est vivre pour les autres.

Le bien universel c’est ça.

Oui ! C’est vivre pour les autres.

Shaliah Jean Pierre Nokam

LE BIEN ETRE UNIVERSEL

Partager cet article

Jean-Pierre Nokam
commenter cet article
7 septembre 2014 7 07 /09 /septembre /2014 19:29
VOICI UN NOUVEAU NE

VOICI UN NOUVEAU NE

Chers amis en Yéshoua le Messie d’Israël shalom alechem !

Vous aviez sans doute constaté mon absence sur le blog depuis plusieurs mois. J’étais entré en retraite pour finir le livre que j’avais commencé il y a quelques années. Tout est fin prêt et il ne reste plus qu’à l’édité. C’est un livre de 300 pages format A5.

Le Seigneur m’a mis à cœur de lancer sur mon blog une demande d’appui pour l’édition de ce livre et c’est ce que je fais maintenant. J’ai déjà fait le devis qui s’élève à 4500 000 FCA (quatre million cinq cent mille francs cfa) soit environ 6850 Euros pour une première sortie de 3000 livres.

Je n’ai pas voulu confier cela à la charge d’une maison d’édition de peur que cela de deviennent un objet de commerce. Je voudrais que ce livre soit vendu exactement au prix net de revient à l’imprimerie pour permettre son écoulement rapide sous tous les cieux.

Je compte par la grâce de Dieu allez à l’imprimerie au début du mois de décembre 2014.

Voici l’introduction de ce livre

LA CHUTE DES EGLISES

ET

LE REVEIL DES RACHETES

A l’heure où l’on parle d’un puissant réveil dans le monde ‘religieux, à cause des multiples églises implantées séparées seulement de quelques mètres les unes des autres, surtout en Afrique, je voudrais vous parler moi, d’un profond sommeil, d’un aveuglement spirituel hors du commun, comme jamais auparavant ! l'apostasie est à son comble !

Le titre de ce livre parle par lui-même et n’a pas été choisi par hasard bien au contraire, mais je l’ai voulu, pour démontrer pourquoi la chute et non le réveil !

Parler de la chute des Églises, c’est reconnaître qu’elle est malade, très malade. Elle a perdu le sens de la direction spirituelle du vrai chemin et s’est égaré en se laissant guider par de faux enseignants, de faux docteurs, qui n’ont pas reçu l’appel du Seigneur, mais qui se sont appelés par eux-mêmes, comme judas Iscariote, pour leur propre service, à savoir pour être servi !

Les Églises d’aujourd’hui sont comme un bateau sans gouvernail qui dérive depuis bien longtemps à tout vent de doctrine mensongère. L’apostasie est à son comble, ce qui sous entend que la fin est proche, très proche. Seules les élus, ceux choisis par Elohim savent, comprennent et obéissent, parce qu’ils sont guidés par le Saint-Esprit qui se révèle à eux à travers les révélations de sa parole…

D’ailleurs, quand on parle de chutes, c’est que forcément, il y a des obstacles. Nous allons en voir quelques uns, les plus répandus et ce pourquoi ils provoquent la chute des Églises.

Le monde est dans l’église ! Le péché aujourd’hui ne fait plus peur. On est ovationné quand on raconte des abominations. Quand un homme raconte comment il mène sa vie de débauche, il est applaudi. On l’appelle l’homme fort. Quand une femme raconte comment elle met en danger la vie de plusieurs hommes à la fois, elle devient une « star » pour toutes celles qui l’écoutent. Et les cinéastes en ont compris et se font beaucoup d’argent par des scènes au goût du monde.

L’homme aujourd’hui montre sa puissance par le taux d’alcool qu’il consomme en une soirée ou le nombre de concubines qu’il entretient. Une fille qui se prononce contre la fornication est abandonnée de toutes ses camarades. Certains prélats se discutent les femmes avec les fidèles dans les cabarets. Et toutes ces personnes, bien que trouvant leur plaisir dans la débauche, ne manquent pas de se réclamer « chrétiens »

Les conducteurs religieux n’ont plus qu’un but : garder les brebis dans l’enclos par des enseignements qui ne les offensent pas. Ils animent leurs esprits par une grâce bon marché qui ne défend personne de pécher, mais qui l’interpelle tout simplement à accepter « Jésus » pour être sauvé. On passera des heures à chanter et danser animé par un grand orchestre composé de voyous recrutés juste pour ce travail.

Ceux qui choisissent ne pas faire danser toute la salle forment des choristes qui par leurs voix, transportent les gens comme vers le ciel. Mais son milieu est souillé par l’adultère et la fornication. La chorale devient un prétexte pour rentrer tard à la maison ou pour honorer à un rendez-vous malsain. Qui trompe t-on ? Il est vrai il y a des sérieux qui chantent pour la gloire du créateur, mais les suppos du diable au milieu d’eux rend le groupe impure.

Les coutumes et la parole de Dieu sont mélangées. Personne ne s’inquiète en allant consulter un devin, en allant offrir des sacrifice à un dieu du village ou en se soumettant à un rite qui n’honore pas le créateur de l’univers. Car l’enseignement des vérités fondamentales manque pour nourrir les âmes.

L’impiété s’étend d’une manière alarmante, non seulement dans le monde mais aussi dans l’église. Bien des gens en sont venus à renier les doctrines qui sont les piliers de la foi chrétienne. Les grands faits de la création tels que présentent les écrivains sacrés et la loi D’Elohim, sont pratiquement rejetés, soit en entier soit en parti, par une grande proportion de ceux qui professent être chrétiens.

Bien de pasteurs enseignent que la loi d’Elohim (Dieu) a été changée ou abrogée, et que ceux qui regardent ces ordonnances comme étant toujours valides, demandant une obéissance implicite, ne méritent que le ridicule et le mépris. Tout est conçu autour du gain et non autour du devoir sacré. C’est pourquoi, les religieux idolâtres se moquent du christianisme qui est, si l’on la met en pratique selon les Saintes Ecritures, le chemin de la vie.

. Plusieurs « chrétiens » aujourd’hui sont des formalistes. Certains vont au culte ou à la messe pour faire voir leur nouvel habit bien cousu. D’autres y vont parce que c’est la seule occasion pour rencontrer un ami, une amie, un frère ou une sœur qu’on n’a plus vu il y a longtemps. L’habillement des femmes et même celui de certaines épouses des conducteurs religieux laisse parfois à désirer. Ainsi, les temples, les cathédrales et les chapelles sont devenus des lieux de distraction comme au cinéma.

Les moments le plus sérieux c’est quand il faut parler argent. C’est le moment où l’on reconnaît les plus spirituels, puisque la foi se mesure de nos jours par la grosseur du porte monnaie et en fonction de ce que le fidèle investit dans l’église. Et presque tout le monde, pasteurs, prêtres et fidèles courent dans la botte du diable.

La Parole de Dieu nous avertit par l’intermédiaire de l’Apôtre Paul, de faire attention de ne pas être une pierre d’achoppement pour justement entraver le pas sûr du croyant, enfant de Dieu fidèle qui marche dans la bonne direction. Car cette pierre, cet obstacle le fera alors chuter et son pas deviendra incertain!

Mentirais-je en vous disant cela ?

YHWH ne change pas, Il est le même hier, aujourd’hui et éternellement! Alors, va-t-Il changer d’avis ou changer de cap parce que beaucoup d’hommes et de femmes ont abandonnés le vrai chemin ? Jamais!

« Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement. »

Dire aujourd’hui qu’un « homme de Dieu » peut ne pas être totalement à la charge de l’Eglise se présente comme de la folie aux yeux de certains. Paul était faiseur de tente. Il n’attendait pas son pain de l’Eglise bien que souvent aidé par des volontaires sans contrainte, pour ses nombreux voyages. Les offrandes devraient servir à l’évangélisation dans toutes ses formes.

Parlant des Vaudois du Piémont, la sœur Ellen G. White dit dans tragédie des siècles à la page 1068, je cite : « Contrairement aux prêtres de Rome, leurs pasteurs suivaient l’exemple du maître qui était venu ‘non pour être servi, mais pour servir’. Il paissait le troupeau de Dieu et le conduisait aux verts pâturages de sa parole. Loin de la pompe et de l’orgueil des hommes, on s’assemblait, non pas dans des temples luxueux ou dans les magnifiques cathédrales, mais à l’ombre des monts, dans quelques combes alpestres, ou encore, en cas de danger, dans quelque caverne de la montagne pour y écouter la parole de la vérité. Le pasteur ne se contentait pas de prêcher l’évangile seulement, il visitait les malades, instruisait les enfants, reprenait les égarés, s’efforçait d’aplanir les différents et de maintenir la concorde et l’amour fraternel.

En temps de paix, le Barbe comme on l’appelait, était entretenu par des offrandes volontaires des fidèles ; mais comme Paul le faiseur de tente, il apprenait quelque métier ou profession pour subvenir, le cas échéant à ses propres besoins ».

J’ai vu dans des endroits des chrétiens qui payent de l’argent pour qu’on leurs donne un titre dans l’Eglise. Par ailleurs, il y a une somme à payer pour qu’on vous donne des prophéties, c'est-à-dire faire du charlatanisme. Les sacrements portent des prix. L’Eglise est devenue une entreprise où les fidèles sont dépouillés. Hélas. Beaucoup vont jusqu’à vendre tous les biens qu’ils ont pour les donner à l’église car disent-ils, ce sont les choses de la terre.

Oui, vous devez savoir !

Oui, vous devez le savoir même si cela vous dérange. Oui, vous pouvez être blessés au plus profond de votre orgueil, de vos croyances, de vos enseignements, à tout ce que vous avez avalez sans en connaître l’origine ! Il faut grandir et arrêter d’écouter n’importe quoi et surtout n’importe qui ! Il faut vérifier ce qu’on reçoit comme enseignement.

C’est quoi être chrétien ?

C’est quoi être chrétien, posez-vous vous-même la question. Pourquoi suis-je chrétien ? Ou plus exactement pourquoi suis-je enfant de Dieu ? Pourquoi je crois ? Pourquoi ne suis-je pas au contraire comme mes amis, mes camarades athées ? Me laissant vivre au jour le jour, profitant de la vie comme elle vient, avec son lot de « chances et de malchances », de joie et de tristesse !

Pour tout cela voyez-vous, vous devez vraiment vous poser la question, alors peut-être que vous serez en mesure de répondre. Mais avant, Je vous pose à mon tour une question : Qu’est-ce qui fait la différence entre un chrétien et un sympathisant ? Et là, je mesure ma parole.

Qu’est-ce qui fait la différence ?

Un vrai chrétien est Biblique. Son code de la route est la Parole de Dieu, c'est-à-dire qu’il obéit et met en pratique tout ce que la Parole déclare pour sa vie. Il obéit à son Créateur qui, sans Lui, ne saurait vivre, ouvrir les yeux, voire respirer !

Il ne cherche pas à esquiver les commandements de Dieu, Ses lois, en cherchant des prétextes pour s’en détourner. Il ne rumine pas dans sa tête de mauvaises pensées qui sont contraires à la volonté de son Créateur YHWH, YAHWEH, ELOHIM. Il ne se détourne pas du chemin que Dieu a montré depuis qu’Il s’est fait connaître au Peuple qu’Il a choisi pour sa gloire ! Il ne change pas les jours ni les dates du calendrier biblique. En d’autres mots, IL OBEIT ! Il y aurait encore mille choses à écrire concernant ce que fait le CHRETIEN BIBLIQUE, mais on y reviendra plus loin, dans des chapitres.

Le chrétien ordinaire, c’est celui qui se dit et se fait reconnaître en temps que chrétien : ‘MOI JE SUIS CHRETIEN’ J’AI LA FOI ET JE CROIS !’ Certains diront même qu’ils sont chrétiens mais ne pratiquent pas !!!! C’est fou d’entendre cela ! Un sportif dirait-il : JE SUIS SPORTIF, MAIS JE NE PRATIQUE PAS ! Je suis cycliste mais je ne fais pas de vélo !!!! Loin de là cette pensée absurde, hypocrite et sournoise !

Le chrétien ordinaire, ou sympathisant, fait lui, comme le Peuple Juif qui à un certain moment avait abandonné son Créateur pour se tourner vers la créature, écoutant l’homme plutôt que Celui en qui son souffle et sa vie dépendent. Il suit les traditions des hommes plutôt que les commandements de Dieu. Il marche avec la créature, écoute la créature, lui ouvre la porte de sa maison, de sa voiture, lui offre les prémices de sa récolte.

Combien « d’hommes de Dieu » vivent-ils des tromperies, des mensonges et dans l’adultères ! ? Et pour clôturer le tout, vous verrez celui qui se dit conducteur du peuple de Dieu, sans reproches, sans ride ni rien de semblable, fêter le nouvel an païen, suivre le calendrier Grégorien païen, rendre un culte à Mithra le jour de noël, et rendre grâce devant un met qui est une abomination devant ELOHIM ! Le CREATEUR YHWH reviendrait-il sur sa PAROLE ? Voilà le pourquoi du titre de ce livre, « LA CHUTE DES L’EGLISES » ! Voilà pourquoi l’Eglise chute! Voilà les obstacles! LES PIERRES D’ACHOPPEMENTS !

Les Pierres d’achoppements, ce sont les hérésies, les mensonges, les versets tordus sortis de leurs contextes, les abominations, le faux Evangile, les faux pasteurs, les faux prophètes ; pour ces derniers, nous y reviendront, il y a aussi tant à dire.

Il est temps de sonner du SHOFAR, d’avertir le peuple pour qu’il se réveille ! Si vous avez tenu le coup jusque-là alors c’est une promesse, un signe, que le Saint-Esprit vous confirme sa parole, que la vérité est là devant vos yeux. Cela peut choquer peut-être de lire tout ce qui est dit là, mais c’est la vérité !

LE REVEIL DES RACHETES

Le réveil des rachetés commence par le retour à la source. Il ne peut se faire de manière collective à savoir transformer toute une Église. C’est un travail individuel qui demande une reprise de conscience, une conviction de ce qu’on est sur la mauvaise route, une repentance sincère et une conversion.

Le réveil des rachetés passe par l’école d’une vie et non d’une théologie quelconque. Cette vie ou cette manière de vivre doit puiser sa source dans l’amour que l’on a pour Dieu et pour son prochain. La vie éternelle pour celui là, c'est-à-dire pour ce racheté ne devient pas une conquête, mais un acquis.

Il y a des chefs d’entreprises qui privent leurs employés de leurs salaires sans remord, mais qui ne peuvent pas sauter de donner des dons à l’église. Ils sont à la conquête de la vie éternelle, mais sur le mauvais chemin. D’autres font des dons dans les écoles, les hôpitaux et même dans les villages. Or, toutes ces conquêtes sont nulles si ce n’est l’amour qui en est le moteur.

Les rachetés vivent le salut. C’est un acquis de par le sacrifice de Yéshoua le Messie. Le Salut est donc un don gratuit et les œuvres ne sont que son ameublement ; les fruits d’un arbre bien entretenu.

Vivez donc votre salut, que ce soit dans l’abondance ou la disette, dans la santé ou la maladie, ou dans toutes autres formes de souffrances.

Rependez le salut autour de vous en apportant la paix dans votre cœur et celui de votre entourage. Oui, vivez votre salut.

Où puiser la nourriture spirituelle nécessaire ? Dans la parole de Dieu ! Cette Parole est le seul Prêtre ou Pasteur infaillible.

Le problème des Eglises n’est pas celui des bancs vides, mais celui des bancs remplis de personnes vides. Très peu de chrétiens lisent la parole de Dieu et très peu possède une Bible. Il est plus facile à un chrétien ordinaire de s’acheter une robe, un costume ou une paire de chaussure à 100 000 Francs Cfa que de s’acheter une Bible qui coûte 5000 Francs Cfa.

Oui, il faut un réveil ! Un réveil qui amènera chaque chrétien à la conviction que Dieu YAHWEH est VRAI. IL N’EST PAS UNE IMAGINATION HUMAINE. IL VIT ET OPÈRE DANS NOS VIE. IL ÉTAIT, IL EST ET IL SERA pour l’éternité.

RÉVEILLE TOI, TOI QUI DORT !

Jean-Pierre NOKAM

Si YHWH vous met à cœur de participer à cette publication, votre soutien est attendu à cette adresse :

Nokam Jean Pierre

Téléphone : 00237 75 86 40 31 / 00237 93 53 62 99

Douala-Cameroun

VOICI UN NOUVEAU NE

Partager cet article

Jean-Pierre Nokam - dans RELIGION
commenter cet article
1 juillet 2014 2 01 /07 /juillet /2014 14:39

LA DIME : TOMBE DES DIRIGEANTS


La dîme qui est la dixième partie des revenus d’une personne est aujourd’hui réclamée par des responsables d’églises au titre de l’application de la Torah alors que le contexte du passé n’est plus le même aujourd’hui. Certains n’hésitent pas à réclamer les 10% du salaire brut de leurs membres et exigent même que les enfants donnent la dixième partie de leur argent de poche.
Ce qui est d’autant plus étonnant est que ceux qui imposent la dîme comme étant une loi perpétuelle sont les premiers à prêcher que la Torah est abolie ! Il faut être cohérent ; lorsque la Torah nous avantage, on l'impose, lorsqu'elle ne nous plait pas, on dit qu'elle est abolie. Drôle de raisonnement...

Que dit la Parole de Dieu au sujet de la dime?

En effet, Après le partage des terres de la Canaan, les fils de Lévi avaient reçu comme leur part La dîme qui est la part de Dieu. Ils ne devaient donc pas cultiver la terre parce qu’ils n’en possédaient même pas. ( Nombres 18:21 , 24) Les Lévites devaient à leur tour donner aux sacrificateurs la dîme des dîmes. (Néhémie 10:38)

- La dîme ne s'appliquait que sur la terre d'Israël. Elle est à caractère imposé, c’est une taxe sacerdotale de nature sacrée (Lévitique 27:30), différente de l’ offrande faite par des cœurs généreux, à caractère libre correspondant à un appel à la collecte pour un besoin précis d’ordre sacré ou de survie de la communauté (Lire Exode 25 : 1-2 ; I Corinthiens 16 :1-3)

Les dîmes étaient gardées dans la maison du trésor (Malachie 3:10) La maison du trésor n’était pas l’église, mais des chambres ou magasins (Néhémie 10:38).

L’homme devait lui-même répartir sa dîme et donner une partie pour les lévites, une partie pour les orphelins, une partie pour les veuves et une partie pour l’étranger. (Deutéronome 26:12)


- Le caractère sacré de la dîme, la part de Dieu, interdisait toute profanation, toute utilisation autre que celle prévue par la Torah. Ce qui excluait un quelconque enrichissement personnel ou une utilisation autre que l’alimentation et le sacrifice.

- Toute la famille du contribuable en mangeait et se réjouissait devant YHWH Elohim au lieu choisi par Lui pour une fête annuelle parce que c’est celui qui invite qui donne à manger a ses invités. Je sais que beaucoup n’ont jamais entendu ce que je dis là, c'est-à-dire que le contribuable mangeait une partie de sa dime à une fête solennelle. Les prédicateurs ont toujours caché cela.

Lisons intégralement les versets de la parole d’Elohim :

Deutéronome 14 : 23-29 : « Tu lèveras la dîme de tout ce que produira ta semence, de ce que rapportera ton champ chaque année.

Et tu mangeras devant l’Eternel, ton Dieu, dans le lieu qu’il choisira pour y faire résider son nom, la dîme de ton blé, de ton moût et de ton huile, et les premiers-nés de ton gros et de ton menu bétail, afin que tu apprennes à craindre toujours l’Eternel, ton Dieu.

Peut-être lorsque l’Eternel, ton Dieu, t’aura béni, le chemin sera-t-il trop long pour que tu puisses transporter ta dîme, à cause de ton éloignement du lieu qu’aura choisi l’Eternel, ton Dieu, pour y faire résider son nom.

Alors, tu échangeras ta dîme contre de l’argent, tu serreras cet argent dans ta main, et tu iras au lieu que l’Eternel, ton Dieu, aura choisi.

Là, tu achèteras avec l’argent tout ce que tu désireras, des boeufs, des brebis, du vin et des liqueurs fortes, tout ce qui te fera plaisir, tu mangeras devant l’Eternel, ton Dieu, et tu te réjouiras, toi et ta famille. Tu ne délaisseras point le Lévite qui sera dans tes portes, car il n’a ni part ni héritage avec toi.

Au bout de trois ans, tu sortiras toute la dîme de tes produits pendant la troisième année, et tu la déposeras dans tes portes.

Alors viendront le Lévite, qui n’a ni part ni héritage avec toi, l’étranger, l’orphelin et la veuve, qui seront dans tes portes, et ils mangeront et se rassasieront, afin que l’Eternel, ton Dieu, te bénisse dans tous les travaux que tu entreprendras de tes mains. »

- Pendant deux ans la dîme était apportée au lieu choisi par Dieu, mais la troisième année la dîme n'allait pas au sacerdoce, elle était distribuée et consommée dans la maison du contribuable par les lévites, la veuve, l’orphelin, les immigrants de passage et les nécessiteux du village et des environs. La dîme revêtait dans ce cas une fonction de partage charitable à caractère social.

- Si quelqu'un venait de loin pour apporter sa dîme, il pouvait la vendre chez lui. L’argent reçu en échange était serré dans sa main pendant tout le voyage. Dès l’arrivée au temple, le contribuable devait avec cet argent racheter toutes sortes d'aliments au marché puis les apporter aux lévites. Il ne donnait pas de l’argent à ces derniers bien que l’argent existait déjà à leur époque.

- La dîme n'a jamais été, selon les textes sacrés de l'argent. Si les gens le font, alors c'est contraire à la Parole. Car l'objet de la dîme était de se souvenir de la bénédiction de Dieu sur les pauvres et sur ceux qui n'ont pas de richesses terrestres comme les lévites, en s'attachant uniquement à l'essentiel, à ce qui nourrit.


- Dans un pays béni de Dieu comme Israël a pu l’être en certaines périodes d’obéissance, la dîme était abondante. Celle-ci, additionnée au glanage et parts de culture abandonnés aux pauvres, assurait au-delà des besoins des plus nécessiteux.

- Par nature, la dîme ne se donnait pas aux synagogues, c'est-à-dire aux chefs des assemblées locales ou de quartiers. Pour subvenir à leur besoins et à ceux de leurs familles, les rabbis travaillaient. La majorité d’entre eux avait un métier. Par exemple, Paul était manufacturier de tentes. Lorsqu’il résidait dans un même endroit pour une durée qui se prolongeait, il travaillait en louant ses services à un patron, pour écrivait-il : ne pas être en charge à l’assemblée…

Aujourd'hui il n'y a plus de temple a Jérusalem, il n'y a plus de lévites ni de sacrificateurs en service. L’obligation de la dîme ne se justifiant que dans le cadre d’un bon fonctionnement du temple à Jérusalem et dans le royaume d’Israël, nous devons admettre que son application en tant que obligation est suspendue, voire arrêtée.

Certains pasteurs intéressés par les dimes argumentent que l’Église est le nouveau
temple fait de pierres vivantes, corps du Seigneur et les conducteurs d’assemblées les nouveaux lévites ! Dès lors, c’est à ces derniers que se verserait la dîme… Bien entendu, en billets de banque ou chèques, c’est beaucoup plus pratique que des aliments…

Il ne faut pas cautionner cette interprétation, car elle n’est pas légitime. Le sacerdoce étant changé avec la mort du Messie et la destruction du temple de Yérushalahim en l’an 70 de notre ère, il y a maintenant un changement de loi. Lire Hébreux 7 :12

Ceci dit, il n’y a plus de lévite et il n’y a plus de temple. Les lieux d’adoration sont aujourd’hui appelés maisons de prière. On peut faire de sa propre maison un lieu de prière et d’adoration.

Colossiens 4:15 Saluez les frères qui sont à Laodicée, et Nymphas, et l’assemblée qui se réunit dans sa maison.

Romains 16:3,5 Saluez Prisca et Aquilas, mes compagnons d’oeuvre en Jésus-Christ, Saluez aussi l’Eglise qui est dans leur maison. Saluez Epaïnète, mon bien-aimé, qui a été pour Christ les prémices de l’Asie.

Après le Messie, le sacerdoce a changé. Les apôtres n’ont pas continué avec le service qui se passait dans le temple. Ils ne vivaient plus des dimes mais des dons ou du travail de leurs mains. L’interdiction de travailler hors du temple fut donnée seulement aux lévites et ils furent contraints de respecter cela parce qu’ils n’avaient pas de part dans les partages des terres.

Yéshoua ne donna pas cette interdiction à ses apôtres, ni aux autres disciples. Ce qui fait qu’un serviteur de Dieu peut ne pas dépendre de l’Eglise pour vivre. Yéshoua ne donna non plus l’interdiction à ses serviteurs de prendre les dons que les fidèles peuvent leurs donner.

1 Corinthiens 9 :11-15 Si nous avons semé parmi vous les biens spirituels, est-ce une grosse affaire si nous moissonnons vos biens temporels. Si d’autres jouissent de ce droit sur vous, n’est-ce pas plutôt à nous d’en jouir? Mais nous n’avons point usé de ce droit; au contraire, nous souffrons tout, afin de ne pas créer d’obstacle à l’Evangile de Christ. Ne savez-vous pas que ceux qui remplissent les fonctions sacrées sont nourris par le temple, que ceux qui servent à l’autel ont part à l’autel? De même aussi, le Seigneur a ordonné à ceux qui annoncent l’Evangile de vivre de l’Evangile.

Pour moi, je n’ai usé d’aucun de ces droits, et ce n’est pas afin de les réclamer en ma faveur que j’écris ainsi; car j’aimerais mieux mourir que de me laisser enlever ce sujet de gloire.

Si un fidèle décide de donner la dixième partie de ses revenus comme don au pasteur, il ne fait pas mal. Ce n’est pas un péché. Mais il ne faut pas qu’il délaisse les veuves et les orphelins.

Ecoutons l’apôtre Paul :

2 Thessaloniciens 3:8 Nous n’avons mangé gratuitement le pain de personne; mais, dans le travail et dans la peine, nous avons été nuit et jour à l’oeuvre, pour n’être à charge à aucun de vous.

Actes 20:34 Vous savez vous-mêmes que ces mains ont pourvu à mes besoins et à ceux des personnes qui étaient avec moi.

Actes 20:33 Je n’ai désiré ni l’argent, ni l’or, ni les vêtements de personne.

2 Corinthiens 7:2 Donnez-nous une place dans vos coeurs! Nous n’avons fait tort à personne, nous n’avons ruiné personne, nous n’avons tiré du profit de personne

2 Corinthiens 8:20 Nous agissons ainsi, afin que personne ne nous blâme au sujet de cette abondante collecte, à laquelle nous donnons nos soins;

2 Corinthiens 11:9 Et lorsque j’étais chez vous et que je me suis trouvé dans le besoin, je n’ai été à charge à personne; car les frères venus de Macédoine ont pourvu à ce qui me manquait. En toutes choses je me suis gardé de vous être à charge, et je m’en garderai.

On ne doit plus mesurer ce qu’on donne comme dons ou offrandes :

2 Corinthiens 9:7 Que chacun donne comme il l’a résolu en son coeur, sans tristesse ni contrainte; car Dieu aime celui qui donne avec joie.

Les dons pour les saints :

1 Corinthiens 16:2 Que chacun de vous, le premier jour de la semaine, mette à part chez lui ce qu’il pourra, selon sa prospérité, afin qu’on n’attende pas mon arrivée pour recueillir les dons.

Certains prennent ce verset de 1Corintiens 16 :2 pour soutenir leur culte du dimanche, mais il est fait mention ici que c’est chez soi que la collecte doit se passer et non dans une église..

Des collectes peuvent donc s’organiser pour satisfaire à un besoin avéré, tel que Paul le fit auprès des grecs pour aider les assemblées des frères de Jérusalem alors en proie à de grandes difficultés d’ordre pratique.
En somme, nous devons rester attentifs aux vrais besoins des frères en la foi et en priorité de ceux de la collectivité dans laquelle nous prions, étudions, qui est le premier lieu où nous avons à pratiquer la libéralité, la charité, non par contrainte mais selon l'amour, la sagesse, et suivant les capacités et les dons octroyés à chacun.

Comme je l’ai déjà dit, Je peux décider devant Dieu de donner volontairement pour les différents besoins, au moins dix pour cent de mes revenus. Cela reste ma décision, qui ne revêt pas pour autant la définition de la "dîme" selon la Parole.

Pour conclure, nous notons que chaque enfant de Dieu doit donner une partie de ses revenus pour soutenir les serviteurs de Dieu, les veuves, les orphelins et l’étranger. Nous n’avons plus à mesurer ce que nous donnons. Ce qui est important c’est de donner comme on l’a résolu en son cœur, avec joie, sans contrainte. Ce serviteur de Dieu c’est la personne qui vous nourrit de la parole de Dieu. Il peut ne pas appartenir à un système religieux.

Si aujourd’hui des pasteurs se réclament être des lévites et prêchent la dîme comme étant leur propriété absolue, qu’ils disent à qui eux aussi doivent donner la dîme des dîmes, puisque la dîme des dîmes était donnée au sacrificateur ! Si donc eux ne peuvent pas donner la dîme des dîmes parce qu’il n’y a plus de sacrificateur terrestre, qu’ils comprennent qu’il n’y a plus non plus de lévite, mais seulement des serviteurs du Christ ou encore des disciples consacrés. Ce qui est encore étonnant, c’est que ces prédicateurs de la dîme ne disent jamais que les veuves et les orphelins ont aussi part à la dîme. Il faut aussi noter que l’expression SANS CONTRAINTE élimine déjà l’idée de la dîme parce que la dîme est une contrainte, un impôt, car sa valeur est déjà déterminée. Seuls les dons sont sans contrainte.

2 Corinthiens 9:7 Que chacun donne comme il l’a résolu en son coeur, sans tristesse ni contrainte; car Dieu aime celui qui donne avec joie.

La volonté de Yéshoua Ha Mashia n’a jamais été de faire un système religieux sur la terre, mais de faire uniquement des disciples. Et le Seigneur d’ajouter : vous êtes tous frères. Matthieu 23:8

Tous les systèmes religieux aujourd’hui sont aveuglés par le désir ardent d’être riche au point de négliger le devoir sacré qui est celui de faire des nations des disciples de Christ. Ils font des nations leurs propres disciples à eux, les habillant par les noms de dénomination pour en faire les bornes d’un titre foncier. La qualité du membre est mesurée par la grosseur de son enveloppe de dîme et c’est en fonction de cela qu’il peut être nommé à un poste dans l’Eglise.

Or, un homme de Dieu doit être libre des liens subtils de l'argent et ne rien devoir à personne si ce n'est un bon témoignage dans le souci de dispenser la Vérité. Trop de responsables sont ainsi piégés parce que leurs revenus dépendent entièrement d'une institution ou système religieux auquel ils doivent obéissance doctrinale, ou parce qu'ils dépendent du nombre de leurs membres. Ils ont souvent peur de reprendre un membre parce que ce dernier peut fermer le robinet. Quelle honte !

«Ainsi dit le Seigneur, l’Eternel, Voici, j’en veux à ces pasteurs, et je réclamerai mes brebis de leur main ; je les ferai cesser de paître le troupeau, et les pasteurs ne se paîtront plus eux–mêmes ; et je délivrerai mes brebis de leur bouche, et ils ne les mangeront plus. » Ezékiel 34:10


Shalliah Jean Pierre Nokam

Partager cet article

Jean-Pierre Nokam - dans RELIGION
commenter cet article
9 mai 2014 5 09 /05 /mai /2014 19:16

La mort n’est pas la fin de tout !

Béthanie était un petit village situé à trois kilomètres de Jérusalem (Jean 11:18). Là, quelques semaines avant la mort de Jésus, un drame s’est produit. Lazare, un des amis proches de Jésus, est tombé gravement malade puis est mort.

Quand il a appris la nouvelle, Jésus a dit à ses disciples que Lazare s’était endormi et qu’il allait le réveiller (Jean 11:11). Mais les disciples n’ont pas compris ce qu’il voulait dire. Jésus a alors déclaré franchement : « Lazare est mort » (Jean 11:14).

Jésus est arrivé à Béthanie quatre jours après l’enterrement. Marthe, une des sœurs de Lazare, lui a dit : « Si tu avais été ici, mon frère ne serait pas mort » (Jean 11:17, 21). Pour la réconforter, Jésus lui a répondu : « Je suis la résurrection et la vie. Qui exerce la foi en moi, même s’il meurt, prendra vie » (Jean 11:25).

Ce n’étaient pas des paroles en l’air ; Jésus s’est approché du tombeau et a crié : « Lazare, viens dehors ! » (Jean 11:43). À la surprise de tous, l’homme qui était mort est sorti du tombeau !

Jésus avait déjà ressuscité au moins deux personnes. Par exemple une enfant : la fille de Jaïrus. Juste avant, il avait déclaré, comme pour Lazare, qu’elle était endormie (Luc 8:52).

Cette comparaison entre la mort et le sommeil est tout à fait appropriée. Pourquoi ? Parce que le sommeil est un état d’inconscience qui évoque bien l’idée d’absence de souffrance (Ecclésiaste 9:5). Les premiers disciples comprenaient bien ce qu’était la mort. À leurs yeux, « la mort était un sommeil, et la tombe, un lieu de repos* [...] pour ceux qui étaient morts dans la foi », explique l’Encyclopédie des Religions.

Il est très réconfortant de savoir que les morts dorment dans la tombe et qu’ils ne souffrent pas ! La mort n’est donc plus un mystère et ne devrait plus nous effrayer.

Nous apprécions tous une bonne nuit de sommeil. Mais qui voudrait dormir pour toujours ? Pouvons-nous espérer que ceux qui dorment dans la tombe reviendront à la vie, comme Lazare et la fille de Jaïrus ?

Pensant qu’il allait mourir, le patriarche Job s’est posé une question similaire : « Si un homme robuste meurt, peut-il revivre ? » (Job 14:14).

Job a lui-même répondu à la question. S’adressant au Dieu Tout-Puissant, il a déclaré : « Tu appelleras, et moi je te répondrai. Tu languiras après l’œuvre de tes mains » (Job 14:15). Il était persuadé que s’il mourait, YeHoWaH ou YaHWeH languirait après lui, c’est-à-dire attendrait avec impatience le jour où il le ressusciterait. N’était-ce qu’un doux rêve ? Pas du tout !

Les résurrections que Jésus a réalisées sont des preuves incontestables qu’il a reçu de Dieu pouvoir sur la mort. La Bible dit même que maintenant, Jésus possède « les clés de la mort » (Apocalypse 1:18). Il ouvrira donc les portes de la tombe, comme il a fait enlever la pierre qui fermait le tombeau de Lazare.

La Bible parle plusieurs fois de la promesse de la résurrection. Un ange a annoncé au prophète Daniel : « Tu te reposeras, mais tu te lèveras pour ton lot à la fin des jours » (Daniel 12:13). Jésus a dit aux Sadducéens, des chefs juifs qui ne croyaient pas en la résurrection : « Vous êtes dans l’erreur, parce que vous ne connaissez ni les Écritures ni la puissance de Dieu » (Matthieu 22:23, 29). L’apôtre Paul, quant à lui, a affirmé : « J’ai cette espérance envers Dieu [...] qu’il va y avoir une résurrection tant des justes que des injustes » (Actes 24:15).

Quand cette résurrection des « justes » et des « injustes » se produira-t-elle ? L’ange a dit à Daniel, un « juste », qu’il serait relevé « à la fin des jours ». Et Marthe croyait que son frère, Lazare, « ressusciterait à la résurrection au dernier jour » (Jean 11:24).

La Bible associe ce « dernier jour » à la domination du Royaume de Christ. Paul a écrit : « Il faut qu’il [Christ] règne jusqu’à ce que Dieu ait mis tous les ennemis sous ses pieds. Comme dernier ennemi, la mort sera réduite à rien » (1 Corinthiens 15:25, 26). Voilà une raison essentielle de prier pour que le Royaume de Dieu* vienne et que la volonté de Dieu se fasse sur la terre.

Job le savait bien : Dieu veut ressusciter les morts. Quand Dieu réalisera sa volonté, la mort sera vraiment réduite à rien. Alors, plus personne ne se demandera : « La mort est-elle la fin de tout ? »

Notes

Le mot « cimetière » vient d’un mot grec qui signifie « dortoir ».

En attendant de vous lire.

Recevez mes Amitiés

Christian BAERT

Partager cet article

Jean-Pierre Nokam - dans RELIGION
commenter cet article

Présentation

  • : DIEU SAUVE
  • DIEU SAUVE
  • : la vie chrétienne et la poésie
  • Contact

Recherche